L'Interdit

Vous ne le lirez pas ailleurs

Change font size Increase size Decrease size Revert styles to default

Interdits.net / Version 3.0

 
Le contenu de ce site est publié
sous licence Creative Commons.
La coopérative multimédia Insite
nous fait l'amitié de nous héberger.
Ce webzine, fabriqué à Lille, est édité
par l'association L'Interdit depuis 1998.
Conçu par Sylvain Marcelli,
il tourne grâce à Joomla
Site optimisé pour Firefox
Une journée sans tabac, une autre sans Sarkozy ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Sylvain Marcelli   
13-09-2007

Après la journée sans tabac ou la journée sans pub, le Rassemblement pour la démocratie à la télévision (RDT), une association fondée au lendemain de l'élection présidentielle, appelle, le 30 novembre 2007, à une "Journée nationale sans Sarkozy dans les médias".

 

 

Image 

Sarkozy à Bercy le 29/04/07, photo signée Fr@nçois sur Flickr

 

"Pas une image, pas un son, pas une ligne sur les faits et gestes de Nicolas Sarkozy ne doivent sortir, ce jour-là, des rédactions !" demande cette association un brin taquine. Au fait, pourquoi cette date ? Le 30 novembre 2006, Nicolas Sarkozy annonçait officiellement sa candidature à l’élection présidentielle. Entretien avec Pierre Bitoun, président de cette association qui compte une centaine d'adhérents. L'occasion de décrire d'autres actions possibles…

 

 

Quels sont les objectifs de votre association ?

Nous menons une réflexion sur le fonctionnement du système démocratique et sur l'absence de pluralisme dans les médias. Plutôt que de se contenter de critiquer et de dénoncer, il faut se rassembler pour transformer le paysage médiatique. Pour cela, nous proposons deux actions emblématiques. Premièrement, l'interdiction de réaliser tout sondage dans les trois mois précédant une élection : nous pensons qu'un minimum d'opacité permettra de récupérer une liberté de conscience et de choix. Aujourd'hui, les sondages permettent de fabriquer les gagnants et de les propulser grâce à la machine médiatique. Deuxièmement, nous appelons à la démocratisation des journaux télévisés (JT) de TF1 et de France 2 suivant une formule participative. Une semaine, le JT pourrait être présenté, comme à l'heure actuelle, par un journaliste star… car nous ne pratiquons pas l'exclusion. La semaine suivante, il pourrait être confié à un journaliste venu d'un autre média ou représentant un courant de pensée différent. La semaine d'après, un citoyen prendrait les commandes, avec un cahier des charges et une équipe de journalistes.

 

Croyez-vous ces propositions réalistes ?

C'est aux heures de grande écoute que l'on fabrique l'opinion publique. Il n'y a aucune raison que l'information soit monopolisée par Bouygues ou par l'État. Ces propositions ont une dimension utopique, mais sans doute pas autant qu'on pourrait le croire : il y a dans les couches moyennes des journalistes, comme chez les citoyens, des tas d'expertises et de compétences qui peuvent être amenées à prendre à la parole.

 

Qui choisirait les personnes susceptibles de présenter les journaux télévisés ?

Il faudrait imaginer un comité indépendant, un CSA (conseil supérieur de l'audiovisuel) réellement démocratique. Les règles précises restent à discuter. Le système de rotation imposerait, de fait, une grande diversité. Nous sommes certains que cette ouverture permettra de voir d'autres invités et d'autres sujets à l'écran.

 

Ces deux propositions sont beaucoup moins relayées par la presse que votre appel à organiser une journée sans Sarkozy…

C'est vrai que cet appel marche très bien ! C'est d'ailleurs assez étonnant car il a été lancé sans aucun communiqué de presse : nous avons seulement envoyé des mails à des syndicats, des associations, des citoyens, des internautes… Très vite, le texte a été repris hors de la sphère d'internet. Cela prouve un sentiment d'exaspération de l'opinion publique, mais aussi dans les couches moyennes du journalisme, face à l'omniprésence du président de la République. Il faut contrer le matraquage actuel. Trop c'est trop !

 

Et si Nicolas Sarkozy faisait une annonce décisive ce jour-là ?

Si la France part en guerre, il faudra en parler. Mais sinon, je suis persuadé qu'on peut reporter ses déclarations, même importantes, de 24 heures. On y survivra !

 

Et les autres jours, comment faire pour éviter l'impression de surmédiatisation ?

Nous réclamons un peu de modération. Nous avons, dans le comité fondateur de l'association, un journaliste de l'AFP (Agence France Presse) : selon lui près de 12 000 dépêches ont été publiées sur Nicolas Sarkozy depuis son arrivée à l'Elysée ! C'est bien plus que pour tous les autres présidents auparavant. Les journalistes doivent trouver une autre façon, plus modeste, de traiter l'actualité du chef de l'Etat. Car, à force de ne parler que de lui, d'autres informations passent à la trappe…

 

Contact : Rassemblement pour la démocratie à la télévision (RDT), 28, rue d’Entraigues 37000 Tours. Tél. : 02 47 39 58 30 (de 14h à 18h) ou 06 71 08 96 45. Courriel : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

De l'utile et de l'accessoire

 

Promesse tenue ! Mai 2007 : "On va vous donner de l'image" promettent les nouveaux "spin doctors" de l'Elysée aux médias déjà ravis. Et effectivement, d'un jogging à l'autre, plus un jour ne passe sans que l'on puisse admirer les pectoraux et les cuisses (mais pas les bourrelets) du petit grand homme à la télévision. L'hyperactif président fait tout pour se faire remarquer. Sans complexe… "Qu'est-ce qu'on attend de moi ?" lance-t-il. "Que je reste à l'Elysée sur ma chaise à attendre le chaland toute la semaine avec la poussière qui tombe sur la pile de dossiers ?" (cité par Libération, le 07/09/2007).

La lecture de son emploi du temps donne le tournis. C'est un zapping permanent : les rendez-vous se succèdent à une cadence infernale, passant du coq à l'âne. Par exemple, le 20 août : "14h00, entretien avec la famille du petit Enis ; 14h30, réunion sur l'immigration ; 15h30, réunion sur les mesures de sûreté contre les criminels dangereux". Sarkozy semble même doté du don d'ubiquité, ne lésinant par sur les kilomètres : il parvient ainsi, mardi 11 septembre, à se déplacer le matin à Rennes (au salon de l'agriculture) et à Strasbourg l'après-midi (obsèques d'un policier). Le citoyen peut d'ailleurs se demander ce qu'apprend le Président dans ces réunions menées au pas de charge… Comment traiter de sujets aussi graves en si peu de temps ?

 

De Mandela au rugby, il est partout !

Mais cette diversité de sujets est du pain béni pour la presse. Elle veut de l'international ? En voilà : Sarkozy accueille Nelson Mandela à Orly (03/09). De la proximité ? Il se déplace pour la rentrée des classes dans un collège à Blois (04/09) – quitte à faire de l'ombre à son Premier ministre, lui aussi de sortie. Du bon sentiment avec un zeste de people ? Il reçoit Sandrine Bonnaire pour parler de son engagement sur l'autisme (05/09). Du sport ? Il est aux premières loges au Stade de France pour le match de rugby France-Argentine (07/09). De l'international encore ? Allez donc voir le sommet franco-allemand, ça va dépoter (10/09). C'est une ronde infernale. Branché sur le 3 000 Volts (lorsqu'il se rase), Sarkozy relègue Chirac l'immobile aux oubliettes.

Incontestablement, le leader maximo prend des positions qui détonnent. Ainsi, lundi 10 septembre, demande-t-il aux Allemands de revenir sur leur choix de fermer leurs centrales nucléaires (ça promet pour le "Grenelle de l'environnement" !) Comment ne pas en parler, alors que cette prise de position crée la polémique Outre-Rhin ? Mardi 11 septembre, dans un même mouvement, il prononce un discours sur la politique agricole commune, s'exprime sur les régimes spéciaux de retraite et brandit la menace d'un veto à l'OMC. Difficile de passer sous silence ces prises de parole, lourdes de conséquences…

Mais toutes ses déclarations valent-elles l'attention ? Ce qui frappe, à défaut d'étonner, c'est l'incapacité des médias à faire le tri entre l'utile et l'accessoire… Pourquoi être aussi complaisants lorsque Nicolas Sarkozy use et abuse du registre compassionnel ? Car le président squatte les pages "faits-divers" et "société". Ainsi, en août, il s'entretient avec la famille du petit Enis (20/08), assiste aux obsèques d'un marin pêcheur (22/08), puis reçoit la femme de ce dernier (30/08). Événements largement médiatisés… Mais qui disent quoi ? qui nous apprennent quoi ? qui démontrent quoi ? Ben… Euh… Et en septembre, s'il rencontre Sandrine Bonnaire, c'est pour "la remercier d'avoir mis son talent d'artiste au service de la cause de l'autisme qui concerne 80 000 familles en France." Cela fait une belle image, du pathos. Mais ne dit rien sur le sort des personnes autistes et sur les mesures que devrait prendre le gouvernement. Oui, mais "ça fait vendre, coco" !




  Commentaires (13)
biensur
Ecrit par Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir website, le 14-09-2007 04:54
ben oui pourquoi pas interdire celui là même pour qui vous avez voté! 
 
Drôle idée de la démocratie d'interdire la publicité comparative, d'empechez la pub SUR le tabac mais d'autoriser à faire une pub montrant un bébé qui a fumé 3500 cigarette dans un ascenceur (pourquoi fait on des ascenceur aussi grand et une mère aussi stupide??) 
A suivre ces idées au lieu de cohabiter, de souder les gens, ils faut faire des loi pour les enfermer chez eux, decider de ce qu'ils vont regarder a la télé et de ce qu'ils doivent penser. 
 
pffft
Ecrit par andré, le 14-09-2007 10:31
Et oui SARKOZI est sur tous les fronts ! Il oeuvre pour faire avancer la France et non pour la diviser. Il fait un super boulot et vous êtes vraiment nul d'en être jaloux. Rien ne vous empêche d'agir pour faire avancer les choses au lieu de critiquer. Il y a un moment où il faut arrêter d'être démago !
La qualité plutôt que la quantité
Ecrit par Lohey website, le 15-09-2007 09:13
Moi au contraire, jeu veux encore plus de Sarjozy dans la presse. Que l'on parle de ses réseaux d'influence (maçonniques, religieux, ...), de ses corruptions, de ses techniques de manipulation rhétorique. Tout ceci avec précision et éthique. Ce que la presse ne fait plus ! Et avec cet oligarche, jeu suis convaincu qu'il y a de quoi dire au quotidien !
Ecrit par hztm, le 15-09-2007 21:34
Si on pouvait avoir la vie sans sarkozy ça serait encore mieux !
Ecrit par Mars, le 16-09-2007 21:52
Avez-vous remarqué comme les ministres de Sarkozy se dédouannent de leurs actions par de laconiques "c'est le désir du président, le président l'a décidé ainsi, l'Elysée veut que..." ? Mais qu'en est-il du gouvernement et de sn premier ministre ?
Ecrit par Crin, le 18-09-2007 16:08
Hého les gars, faudrait quand même se rapeller que Nicolas Sarkozy c'est le Président de la République, élu par la majorité du peuple (53 %) et qu'il faudrait peut être comprendre qu'on est plus en campagne électorale. 
C'est quand même normal que le Président de la République passe à la télé. 
Sinon, pour les manipulations etc..., y en a toujours eu avec tout les présidents (particulièrement Miterrand) et y en aura toujours, faut pas se voiler la face, et regarder ailleurs. 
Sinon, pour dire des choses comme "Sarko Facho !" ou le traîter de nazi ou encore tout autre blague stupide, gardez le pour vous, ce n'est que le reflet de votre amertume...
il y a quand même quelquechose qui use d
Ecrit par Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , le 19-09-2007 07:07
A vrai dire, c'est dans l'aire du temps ou pour faire reference a un fameux Marcel : dans l'aire de paris... 
L'égémonie parisienne centraliste et une pétole dans la face de la France... Sarkozy sur son trône ou devant un urinoire serait aussi des images qui feraient vendre du papier.
oui a une journée sans sarkozy
Ecrit par Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , le 25-09-2007 20:46
les avis sont partagés. Je suis désolé, SarkOZY N'EST PAS MON PRÉSIDENT !!! Qu'il aille se faire voir. Qu'il fasse du vent, c'est son problème mais ce sont toujours les mêmes qui vont payer : les PAUVRES (je sais, ca fait vulgaire) ! Sarkozy est ce moulin à vent que plein de don quichotte essaient de défier ! Alors oui pour un journée sans Sarkozy ! Et même plusieurs, si c'était possible (peut-être 1 par mois???)
la journée sans idiotie
Ecrit par Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , le 06-11-2007 15:52
et la journée sans idiotie, sans critique, sans égoisme et sans parti pris en France c'est pour quand ?
Ecrit par Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir website, le 06-11-2007 19:26
Assez de Sarkozy ! Dimanche au Tchad, puis en Bretagne puis à New-york, puis encore où ? J'apprécie l'accueil de la "populace" comme on disait du temps de l'ancien régime (de retour, je le crains !!!) à notre Grand Monarque (enfin pas par la taille !). Il s'est déjà fait sortir à la SNCF l'aute jour ! Il évite gaiement les banlieues rouges ! Peut-être est-il enfin en train de comprendre que les Français, ceux qui souffrent, en ont ras le bol de ses frasques ! Peut-être va-t-il comprendre combien c'est INDécent et odieux de s'augmenter de 140 % quand de pauvres employés se font bouler par leur patron pour 2 % d'augmentation ! Sarko se veut le président de tous les Français. Mais c'est un martien. Pire : un Napoléon 1er ou un Louis XIV ! Par pitié, qu'il y ait AU MOINS UN JOUR DANS UNE ANNÉE où on ne voit pas sa tronche à la télévision !!!!
Ecrit par Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir , le 07-11-2007 10:59
comment un Président élu démocratiquement par une majorité large de français pourrait il ne pas être le Président de tous?  
 
Certains comprennent bizarrement la démocratie et c'est navrant!!!
Ecrit par danielle, le 09-11-2007 12:46
ne parlez pas de démocratie vous ne semblé savoir ce que ce mot veut dire une journée sans entendre parler de lui quel bonheur de toute façon je n'ai pas de télé mais chaque fois que je l'entends à la radio je zappe .petite rectification c'est53% des votants nuance d'importance et non de tous les français
France 2 19/11/2007 un 20h sans sarko
Ecrit par Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir website, le 19-11-2007 19:52
Bonsoir, 
 
un petit mail d'étonnement ce soir, et peut-être préfiguration de la belle journée du 30 novembre sans sarko ? 
Ai regardé le journal de France 2 ce soir et PAS UNE IMAGE de notre président, de notre roi, de notre empereur, que dis-je encore, de notre Dieu !!! 
Mais alors où est-il donc passé ? En week-end prolongé avec une copine haut placée dans le gouvernement ou avec une journaliste très médiatisée ? Désolé, c'est vrai que c'est sa vie privée... En admettant que le Président de la République française ait le droit à une quelconque vie privée ! C'est ainsi et c'est dur. Fallait pas se faire élire, non ? 
Notons que ce soir nos amis les ministres, toujours prompts à se présenter devant le petit écran, étaient eux aussi absents ! Et pas l'ombre de la mèche d'un des conseillers de l'Élysée : pas de déclaration du futur maire de Neuilly et pas de remise à plat des écrivaillons du château d'ordinaire toujours très réactifs et particulièrement verbeux !!! Y a t il un quelconque malaise ? 
Alors, si cela pouvait durer ! 
 
Bien à vous 
 
Jean-Pierre Hervet

Commenter
  • Les messages comportant des attaques verbales contre les personnes seront supprimés.
  • Vous pouvez renouveler le code de sécurité en appliquant un rafraîchissement à votre navigateur.
  • Appliquer cette méthode de rafraîchissement si vous avez entré un mauvais code de sécurité.
Nom
E-mail
Site web
Titre
BBCode:Web AddressEmail AddressBold TextItalic TextUnderlined TextQuoteCodeOpen ListList ItemClose List
Commentaire

Code:* Code

Powered by AkoComment Tweaked Special Edition v.1.4.5