L'Interdit

Vous ne le lirez pas ailleurs

Change font size Increase size Decrease size Revert styles to default

Interdits.net / Version 3.0

 
Le contenu de ce site est publié
sous licence Creative Commons.
La coopérative multimédia Insite
nous fait l'amitié de nous héberger.
Ce webzine, fabriqué à Lille, est édité
par l'association L'Interdit depuis 1998.
Conçu par Sylvain Marcelli,
il tourne grâce à Joomla
Site optimisé pour Firefox
Sherlock Holmes saisi par la débauche ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Jean-Pierre Croquet   
01-08-2008

On pourrait croire, en se référant au titre et à la quatrième de couverture, à un énième pastiche accommodé à la sauce graveleuse. Bref, de quoi s'attendre au pire ! Disons-le d'emblée, il n'en est rien.

 

Jean-Pierre Croquet, qui nous offre ce bref mais enthousiaste article, a notamment adapté Sherlock Holmes pour la BD et rédigé des aventures apocryphes de Sherlock Holmes. Vous pouvez écouter sa voix dans cette interview accordée à L'Interdit pour la sortie du roman "Fromental et l'androgyne". 

 

Tranchant avec la veine noire à laquelle il avait habitué ses lecteurs, Roger Facon livre avec "Sherlock Holmes saisi par la débauche" une extrapolation ingénieuse qui n'est pas sans rappeler l'art de René Reouven : il mélange érudition historique et littéraire pour servir une version très personnelle d'un épisode du "canon" (1). L'histoire est racontée en alternance par Henri Pujol dit Riton, inspecteur devenu souteneur, et le vicomte de Fromencourt, impétrant rosicrucien. Leurs univers – astuce narrative des plus réjouissantes – sont aussi différents que leurs niveaux de langue.

 

Image

Dans la première partie, Roger Facon nous fait certes découvrir l'univers des maisons closes (pour les besoins de son enquête et pour ses besoins tout court, Sherlock Holmes s'est installé chez Madame Fifi !), mais surtout la vie artistique et ésotérique du Paris fin de siècle, dominé par les figures pittoresques de Stanislas de Guiata et du Sâr Péladan. Et, dans une seconde partie, Facon livre une variation sur "Le Rituel des Musgrave" [une nouvelle de Conan Doyle], dont il comble certaines lacunes et qu'il réussit (il fallait le faire !) à connecter avec le "suicide de Gérard de Nerval ! Au passage, le lecteur apprécie quelques clins d'œil en direction d'Arsène Lupin et voit planer l'ombre de Moriarty, empereur du crime et éternel ennemi de Sherlock, que les pratiques sataniques ne laissent pas indifférent…

 

N'oublions pas, comme il nous est rappelé à plusieurs reprises dans le roman, que Sherlock Holmes a du sang français dans les veines. L'aspect rabelaisien et drôlatique est bien sûr présent dans le livre, mais traité avec verve. Remarquablement écrit et documenté, fourmillant de trouvailles en tous genres, "Sherlock Holmes saisi par la débauche" est, sous ses allures iconoclastes, un hommage jubilatoire au grand homme de Baker Street. Tous les sherlockophiles fervents – dont je suis – devraient apprécier.

 

(1) On désigne sous ce terme l'ensemble des aventures de Sherlock Holmes écrites par Conan Doyle.

 

Pour aller plus loin, allez rendre visite au wiki consacré à la vie et l'œuvre du grand détective et de son créateur. À visiter aussi, le "musée de l'Holmes" http://www.sherlock-holmes.org/ ou le site officiel du 221 Baker Street.